Blue Monday : le troisième lundi de janvier est le jour le plus déprimant de l’année

nuage mot lundi blues
Publicité

C’est lundi matin mais bien plus que les autres lundi, se lever, aller travailler vous angoisse. Vous vous sentez fatigué, déprimé. Vous vous demandez ce qui peu bien se passer dans votre tête et dans votre corps.

Et bien, la réponse est simple : d’après une étude scientifique, le troisième lundi de janvier serait le jour le plus déprimant de l’année

le « blue monday » ou, le « lundi blues »

C’est en 2005 que Cliff Arnal un psychologue de l’université de Cardiff met à jour ce grand mystère de l’humanité.
L’opération est complexe mais non réfutable


Si on prend en compte la fin du weekend, le début de semaine, le temps hivernal (manque de lumière, froid, pluie), le compte bancaire à sec mais la paie encore loin, le temps écoulé depuis les congés de Noël, et le temps qui nous sépare de nos prochains congés, les bonnes résolutions du nouvel an que l’on a déjà abandonné, l’accumulation des kilos, tout en prenant en considération notre motivation et notre besoin d’agir, on comprend pourquoi ce jour est le plus triste de l’année.

CQFD :

On prend son mal en patience, les jours suivants ne pourront être que meilleurs…. (positive attitude).
On planifie des vacances au soleil.
On rentre vite chez nous pour se mettre sous la couette avec un  thé chaud et un bon film.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire